Il s'agit de beignets qui peuvent se déguster natures ou nappés de sucre ou encore de miel et qui sont toujours accompagnés d'un bon thé à la menthe.

Sfenj

Pour deux gros beignets :

80 g de farine

4O ml d'eau tiède

5 g de levure de boulanger

1 càc de sucre

1 pincée de bicarbonate de soude

1 pincée de sel

Préparation :

Délayer la levure dans l'eau tiède avec le sucre.

Mélanger la farine avec le bicarbonate et le sel, puis creuser une fontaine et incorporer la levure délayée avec l'eau tiède. A ce stade la pâte est molle et un peu collante.

La travailler pendant une dizaine de minutes jusqu'à l'obtention d'une pâte ferme et élastique.

Couvrir la pâte et au bout d'une heure de repos la dégazer (chasser le gaz en la tapant du poing ...la pauvre pâte elle n'a rien fait pour mériter ça!!!).

Laisser à nouveau lever pendant au moins une heure, puis prélever une boule de pâte de la taille d'une mandarine, former un trou au milieu et confectionner un anneau.

Tremper les anneaux ainsi formés dans l'huile bien chaude en les retournant de façon à avoir une cuisson homogène.

Déguster enfin accompagné d'un bon thé à la menthe ou pourquoi pas à la cardamone. Hummm!!!